ANTISEMITISME/ANTISIONISME A QUI PROFITE L'AMALGAME ?

Publié le par MS21

Soutien à Pierre STAMBUL et à l'union juive française pour la paix ( UJFP)

Soutien à Pierre STAMBUL et à l'union juive française pour la paix ( UJFP)

Le gouvernement israélien et les mouvements sionistes instrumentalisent l’antisémitisme en considérant que toute critique d’Israël est antisémite. C’est leur défense pour continuer à violer le droit international. Le sionisme n’est pas seulement criminel contre les Palestiniens, il devient suicidaire pour les Juifs. Cette manipulation de l'histoire, de la mémoire ne combat pas l’antisémitisme, elle le favorise.

Pour toutes ces raisons, l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP) soutient totalement l’appel palestinien au BDS (Boycott – Désinvestissement – Sanctions) contre l’État d’Israël et ses revendications : fin de l’occupation et de la colonisation, égalité des droits, droit au retour des réfugiés. Pierre Stambul, fils d’un résistant et rescapé du célèbre groupe Manoukian, est co-Président de l'UJFP. A ce titre, il devait intervenir le 9 juin à Toulouse sur le thème « Antisémitisme / Antisionisme. A qui profite l'amalgame ? ».

Pure coïncidence, basse manœuvre politicienne du ministère de l'Intérieur, libre à chacun de choisir, Pierre Stambul faisait l'objet d'une arrestation musclée par les agents du RAID à Marseille où il demeure dans la nuit du 8 au 9 juin, suivie d'une garde à vue, sous le prétexte d'une dénonciation qu'il voulait tuer sa compagne. Lors de leur intervention, les forces du RAID ont utilisé le protocole pour la neutralisation d'un terroriste retranché armé : portes cassées et recherche de caches d’armes. La compagne de Pierre Stambul, sensée avoir été assassinée, était bien vivante auprès de lui et aucune arme n'a été évidemment trouvée. Tout pouvait s'arrêter là. Évidemment non, Pierre Stambul était emmené menotté dans les locaux de la police marseillaise, faisant l'objet d'une garde à vue pour être finalement relâché en fin de matinée du 9 juin.

Tout porte à croire que toute cette mise en scène visait à empêcher Pierre Stambul d’assurer son intervention prévue le soir même à Toulouse par l’UJFP et le comité BDS (Boycott, Désinvestissement Sanctions). Cette conférence a pu se dérouler comme prévu.

La question est à présent la suivante : à qui profite l’arrestation de Pierre Stambul et la tentative de non-tenue de sa conférence ? De Michèle Alliot-Marie sous la présidence de Nicolas Sarkozy à Bernard Cazeneuve sous celle de François Hollande, c’est la continuité dans la volonté d’entretenir la confusion la plus totale entre antisionisme et antisémitisme!

La vigilance affichée, proclamée et sans cesse rappelée du gouvernement de Manuel Valls à l’égard de tout acte d'antisémitisme, cette vigilance légitime ne doit pas cacher une complaisance coupable , sinon une complicité, à l'égard de la politique coloniale du gouvernement israélien, ni la crainte d'une grossière instrumentalisation politique de l’antisémitisme en vue de futures élections nationales.

Le MS21 dénonce cette mascarade policière et demande au gouvernement un éclaircissement sur le contexte de cette arrestation arbitraire et des excuses à l'encontre de Pierre Stambul et de sa compagne, et à l'Union juive française pour la paix.

Le MS21 exprime son inquiétude devant la multiplication d’interventions policières violentes et arbitraires.

Le MS21 note que le RAID est placé sous l’autorité de la DGPN dépendant du ministère de l’intérieur, c’est donc Monsieur Cazeneuve, membre du gouvernement de Manuel Valls qu’il faut mettre en cause et qui doit des comptes à Pierre Stambul d’abord mais aussi à tous ceux qui voient disparaître l’État de droit en France .

Publié dans actualité

Commenter cet article

Lictevout 11/06/2015 16:09

Très bon texte, tous les citoyens doivent dénoncer ces procédés ignobles indignes de la démocratie.