Grèce à vendre

Publié le par MS21

 En 1885, c'est la conférence de Berlin, conférence internationale réunissant les grandes puissances de l'époque,  qui établit les règles du partage de l'Afrique aboutissant, de façon durable,  à l'installation de sa colonisation . Aucun Etat africain ne fut invité .  Aujourd'hui c'est la Grèce  dont le patrimoine national est bradé.... ....

En 1885, c'est la conférence de Berlin, conférence internationale réunissant les grandes puissances de l'époque, qui établit les règles du partage de l'Afrique aboutissant, de façon durable, à l'installation de sa colonisation . Aucun Etat africain ne fut invité . Aujourd'hui c'est la Grèce dont le patrimoine national est bradé.... ....

 

" Des nouvelles de la colonie franco-allemande au sud-est de l'Europe"

 

Ce texte  publié par Yanis Youlountas sur son blog est une nouvelle démonstration du rôle prédateur des leaders de l'Union européenne envers les autres pays membres, ici en l'occurence la Grèce, "colonie franco-allemande". Qui osera encore nous parler de solidarité au sein de l'Union européenne ?

 

LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS A FAIT MODIFIER LA TVA GRECQUE POUR FAVORISER L'IMPORTATION DE VIANDE DE BŒUF AU DÉTRIMENT DES ALTERNATIVES LOCALES : OVINS, CAPRINS, VOLAILLES.
Quand ce n'est pas des armes ou du matériel de surveillance qu'on essaie par tous les moyens de fourguer à la Grèce, c'est de la barbaque ! Alors qu'elle regorge déjà d'ovins, caprins et volailles : troisième cheptel de moutons dans l’Union européenne (après le Royaume-Uni et l’Espagne) et premier cheptel européen de chèvres.
Prochaines étapes : favoriser l'importation de camembert pour concurrencer la fêta, imposer une campagne de pub pour les melons de Cavaillon, remplacer le yaourt de brebis par la faisselle de vache made in France dans les cantines grecques et, surtout, continuer à implanter les tomates chimiques et les fraises hors-sol ?
Vive la France ! Et encore merci Hollande !

YY

http://jeluttedoncjesuis.net

 

Le MS21 lutte pour un retour à la souveraineté nationale et populaire du peuple français comme de tous les peuples de l'Union européenne. Considérant que l'Union européenne et l'euro sont des outils au service du Capital pour imposer au peuple austérité et reculs sociaux, il milite pour en sortir, condition première et nécessaire quand bien même insuffisante, pour permettre aux peuples européens de reconquérir leur souveraineté.

 

Publié dans actualité politique

Commenter cet article

Durand 07/11/2015 10:20

Après la conférence de Berlin en 1885, c'est cette "gauche historique" dont vous vous réclamez qui s'est faite le chantre de la colonisation dont Jules Ferry et quelques autres ont tant vanté les mérites et accessoirement, si bien profité...
Il faut croire que les massacres de Vendée opérés par cette même gauche "historique" avaient donné à la République cette fâcheuse habitude du viol sociologique sous couvert de progrès social... Cette Vendée "où l'on tannait des peaux humaines 150 ans avant Auchwitz", disait de Gaulle, bien qu'il ait lui-même livré le monde rural français aux lobbies, avec la PAC, qui a ruiné l'agriculture française et violé les sociétés rurales. Personne n'est parfait !...

Il faut sortir de l'UE et inverser l'exode rural pour libérer l'accès à une écologie pratique, concrète, entreprenante et besogneuse, utile à la nation en termes de PIB, d'écologie, de santé, et d'activité humaine.
Pour l'industrie, réduite à ce qu'il en reste, on peut souhaiter sa renaissance dans les mêmes termes...

Pour ce qui est de la défense, on aura celle que l'on pourra et consentira à se payer mais tout indique qu'un gros effort devra à nouveau être consenti pour la hisser à la hauteur des enjeux...
Accessoirement, le développement du personnel de défense peut être un bon réservoir d'emplois et un dérivatif aux velléités jihadistes martiales "export-import"...

Durand 07/11/2015 09:49

Comment faites-vous pour lutter "pour un retour à la souveraineté nationale et populaire du peuple français" ET "de tous les peuples de l'Union Européenne." ??? Vous votez dans chacun des 28 ?

Vos contorsions pour vous démarquer de l'UPR sont aussi pathétiques que celles du PEP ou du PRCF et mènent la France dans le mur...

La France ne sortira de l'Union Européenne de l'euro et de l'OTAN, ni par la gauche, ni par la droite... Elle sortira par la France ou disparaîtra.

Michele 05/09/2015 12:49

Ne pas oublier que l'Union européenne oblige la Grèce à privatiser à tout va ... 14 aéroports régionaux bradés à une entreprise allemande, une partie du Pirée déjà cédée à un groupe chinois qui demande d'en acquérir plus... Véolia convoite la Poste grecque . Des îles sont à vendre pour y construire des complexes hôteliers qui apporteront dégâts environnementaux et sociaux...A quand la fin de ce cauchemar pour les Grecs et les Européens ?