Nos meilleurs voeux pour 2017

Publié le par MS21

Nos meilleurs voeux pour 2017

L’année 2016, comme les années précédentes, a vu perdurer l’insupportable violence des conflits armés, du terrorisme et des attentats, les flux migratoires ininterrompus, les politiques d’austérité persistantes, l’étau financier maintenu sur la Grèce. L’année 2016 fut aussi marquée par l’élection de Donald Trump à la tête de la plus grande puissance impérialiste qui considère le réchauffement climatique comme un canular, le retour géopolitique de la Russie, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, enfin la condamnation par les Nations Unies de la colonisation israélienne en Cisjordanie.

En France les lois Macron et El Khomri sont passées au forceps de l’article 49.3 de la Constitution et 2016 s’achève par le discrédit de la « gauche de gouvernement », puisqu’elle se nomme ainsi. Cet échec du quinquennat PS offre une possibilité de revanche à une droite classique, réactionnaire, qui veut détruire le système de la Sécurité sociale pour faire de la santé publique un marché livré au privé.

L’année 2017 s’ouvre par la mascarade des primaires de « la Belle Alliance populaire » dans lesquelles on retrouve quatre anciens ministres de François Hollande qui veulent faire croire qu’ils sont porteurs d’un nouvel espoir politique, sans compter Emmanuel Macron, le cinquième ministre qui puise sa modernité dans les recettes les plus éculées du néolibéralisme.

Dans l’épilogue de notre ouvrage paru en décembre « Guerres contre les peuples » nous écrivions « croire que l’exercice démocratique suffit à imposer la volonté populaire contre l’intérêt de l’oligarchie financière internationale pourrait bien se révéler une douce illusion ». Nous ajoutions que « les politiques ne bougent que si les peuples bougent ». Or, force est de reconnaître que les peuples sont pris dans le formidable étau d’un système politique global qui leur dénie en particulier toute souveraineté et s’emploie à verrouiller toute possibilité de changement.

Depuis plus de 10 ans, l’Union européenne s’impose contre la volonté des citoyens de ses pays-membres : France, Pays-Bas, Grèce, Espagne, Italie, Grande Bretagne. Les gouvernements, dans le cadre de l’Union européenne, font peser sur les peuples une austérité budgétaire et sociale sans cesse renouvelée qui conduit à plus de précarité.

Pour les élections de 2017, le MS21 s’est prononcé pour un soutien critique à la France Insoumise et à son candidat Jean-Luc Mélenchon. Il s’agira donc pour nous d’apporter notre concours à ce programme et un engagement politique capable de répondre aux nécessités de la situation actuelle. Si le MS21 souhaite faire de la question de l’Union européenne et des enjeux qui s’y rattachent le point central du débat politique en 2017, il approuve sans réserve la mise en place de la règle verte écologique, le changement de nos institutions républicaines, la sortie de l’OTAN, le refus des traités de libre échange, la sortie des traités européens …

Nos vœux pour 2017 reposent sur la ferme conviction que rien ne se fera sans une forte mobilisation des citoyens !

Nous souhaitons que chacun et chacune trouve sa place dans laquelle il ou elle aspire et a droit. La paix est une exigence essentielle aujourd’hui, nous voulons la paix entre les citoyens et la paix entre les peuples. Ce sont les vœux que nous formulons. Engageons-nous, agissons et faisons ensemble renaître l’espoir, l’année à venir nous y invite.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article