Qui sommes-nous ?

Publié le par MS21

Qui sommes-nous ?

 

 

 

Le MS21 est né du constat que les grands partis qui se réclament de «la gauche » trahissent les espoirs que celle-ci avait su porter dans son histoire et n'ont plus de projet émancipateur.

Le PS a rejoint le camp libéral en se soumettant aux diktats de la finance et est loin de défendre les classes dominées. Le Front de gauche qui n'arrive pas à se détacher de l'idéologie européiste est englué dans ses contradictions. L'extrême gauche, enfermée dans son utopie mondialiste, défend le libre-échange. Résultat : les citoyens des classes populaires se détournent de la politique, s'abstiennent de voter ou, pire encore, votent pour le FN.

 

Mais il y a dans le monde des peuples qui ne se résignent pas au vide politique et refusent résolument les dégâts sociaux et environnementaux du capitalisme et de sa forme actuelle : le néo-libéralisme. Le MS21 a donc tourné ses regards vers les pays d'Amérique du Sud – tels le Venezuela, l'Équateur, la Bolivie – qui ont élaboré de nouvelles constitutions et mis en place des politiques sociales au service de leur peuple. Ces pays nous montrent qu'il est possible de s'émanciper de l'emprise des multinationales, de retrouver une souveraineté nationale et populaire et de ne plus obéir aux injonctions des Etats-Unis. Hugo Chavez disait en 2005, lors du forum social mondial à Caracas : « Il faut inventer le socialisme du XXIè siècle, un socialisme respectueux de la démocratie... »

 

Suivant une voie que certains dirigeants ont courageusement commencé à tracer, le MS21 vous propose d'inventer un socialisme du 21ème siècle, de construire en France une République sociale s'inspirant des idées de Marx et de Jaurès. L’enjeu est immense et l’urgence est réelle. Il nous faut élaborer ensemble un nouveau modèle de société dont les valeurs essentielles seront la démocratie, la souveraineté nationale et populaire, la laïcité, l’internationalisme pacifique, le souci de l’environnement et surtout la répartition équitable - par le plein emploi et les services publics - des richesses produites.

 

 

Pour atteindre ces objectifs il faudra nous affranchir de l'euro, de l'Union Européenne, de l'OTAN, de l’OMC, ces institutions supranationales qui ne sont que des instruments au service d’un capitalisme prédateur. Enfin, conscient de la nécessité de se rassembler pour installer un nouveau rapport de force favorable aux classes dominées, le MS21 nouera des partenariats et des alliances avec toutes les organisations qui veulent sincèrement rendre au peuple sa souveraineté et concourir à la construction d’une société plus juste et plus humaine.

 

 

Nos objectifs

 

1- Préparer un socialisme du 21è siècle démocratique afin de sortir du capitalisme.

 

2- Défendre la paix et combattre l'impérialisme.

 

3- Lutter contre la mondialisation. Le libre-échange met en concurrence les travailleurs du Nord avec ceux du Sud, créant le chômage au Nord et la surexplotation au Sud.

 

4- Rétablir la souveraineté des peuples.

 

5- Récupérer la souveraineté monétaire afin que l'État puisse à nouveau emprrunter à la Banque de France et non aux marchés financiers.

 

6- Retirer la référence au traité de Lisbonne de la Constitution française et sortir la France de l'Union européenne et de l'OTAN.

 

7- Supprimer le chômage- construction politique des classes dominantes- en redonnant au peuple les leviers économiques essentiels que sont la monnaie, le crédit et les règles du commerce international.

 

8- Lutter pour la préservation de la planète.

 

9- Repolitiser les citoyens. L'éducation populaire doit nous faire mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons, afin de le transformer.

 

________________________________________________________________

 

MS21- Bulletin d'adhésion

 

NOM (en capitales) : . . . . . . . . . . . . . . . …

 

PRENOM : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

Homme / Femme (rayer la mention inutile)

 

Date de naissance : . . . . . . . . . . . . . . . …

 

Profession : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

Adresse : …...................................................................................................

 

Code postal :.................                        Ville : ….........................................

 

Téléphone.......................................................................................................

 

Adresse électronique : …..........................................…................................... …………………………………………….

 

J’adhère à la Charte du MS21 et à l’association ou je fais un don (rayer la mention inutile) et verse pour l'année civile la somme de ………

 

( Cotisation en fonction de vos revenus avec un minimum de 15 euros (étudiants et minima sociaux), ou don sans adhésion à envoyer par chèque à MS21, 71 vallon chaumery, 13011 Marseille.)

 

Si, comme nous l’espérons, le Mouvement est reconnu association d'intérêt général, vous pourrez déduire 66% de votre cotisation et de vos dons de votre déclaration d’impôts sur le revenu. Par exemple une cotisation de 100 euros ne vous coûterait en définitive que 34 euros.

 

Je souhaite participer à un (ou des) groupe de travail : ……………………………………………………….

 

 

Date …../…../………….. Signature :

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

un insoumis 16/02/2017 18:17

Vos idées me semblent tellement proches de celles développées par la France insoumise que je me demande pourquoi vous proposez un autre mouvement ou risque de brouiller les choses.

MS21 16/02/2017 22:33

Le MS21 soutient la candidature de Jean Luc Mélenchon. Notre soutien n'est cependant pas un chèque en blanc car nous avons formulé quelques réserves principalement sur la sortie des traités européens et nous avons engagé des discussions avec les responsables de la France Insoumise sur le sujet. Il nous semble difficile d'espérer une issue heureuse de négociations avec l'UE (plan A). Le plan B nous semble la voie la plus efficace pour mettre en oeuvre le programme de la France Insoumise.

Batby 11/01/2017 10:18

Mauvais titre puisque justement on ne le sait pas et c'est le gros reproche des commentaires. Aussi persister dans votre attitude c'est compromettre tout le reste de votre "mouvement". Aussi, comme visiblement c'est votre ligne de conduite, votre mail file directe à la corbeille.

jacpol 22/10/2016 19:21

Bonsoir!
Vous vous moquez ou quoi ? Ne trouvez-vous pas qu'il y a assez de gros malins pour tenter d'escroquer les gens ? Pauvre France ! et pauvres types !

JANCAP 20/10/2016 13:06

Tant que je ne peux mettre aucune identité ni biographie sur la composition du groupe identifié "Qui sommes-nous ?", il m'est impossible d'adhérer à l'Association MS21. Cela doit être également le cas de tout citoyen normalement constitué, c'est à dire lucide et responsable.
Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes convictions humanistes et progressistes.

JP 20/10/2016 11:31

J'ai lu la présentation qui me paraît claire et fait explicitement référence au socialisme du 21ème siècle qui tente de se construire et s'affiche comme tel en Amérique latine.
Du coup je trouve assez cocasses, voire incongrues certaines questions portant sur les personnes de ce mouvement. "Le Socialisme du 21ème siècle" est un mot d'ordre pour les pouvoirs progressistes actuels en Amérique latine.
La question n'est pas celle des identités des initiateurs de ce MS21, mais celle des idées à propager, à échanger sur un projet commun.: or ces principes fondateurs sont sans ambiguïté et constituent un projet de société convainquant : refus de l'Européisme ( lequel n'est que l'idéologie d'un projet du Patronat français, allemand et européen sous influence US ), sortie de l'OTAN son corollaire militaire ... Référence à Marx, et même à Baboeuf, l'inventeur du communisme comme projet politique ( société des Egaux) .
Tout ceci situe le MS21 à l'opposé du PS et du socio-libérlaisme. Il se veut aussi refus du gauchisme.( la maladie infantile du communisme, selon Lénine).
Reste qu'il s'agit d'un mouvement, et que pour le moment, il n'a pas la force d'un parti. Je pense qu'il n'a pas la velléité électoraliste d'un parti mais joue à plus long terme, sur la diffusion des idées justes sans lesquelles tout le manège électoral actuel nous mène inéluctablement à une droitisation extrême sur fond d'abstentionnisme.