INVITATION TABLE RONDE

Publié le par MS21

INVITATION TABLE RONDE

COMMENT RECONQUERIR NOTRE SOUVERAINETE

NATIONALE ET POPULAIRE?

 

Les évènements de cet été en Grèce ont décillé les yeux de ceux qui prétendaient encore vivre en démocratie. Les peuples de l'Union européenne ne peuvent plus ni choisir ni orienter la politique de leur pays.

En France, les décisions politiques ne se prennent plus au conseil des ministres, pas plus qu’à l’assemblée nationale, mais à Bruxelles, ou Francfort, ou mieux à Washington ou à Wall Street. Le chômage ne fait que croître. Les jeunes des périphéries n’ont pas d’avenir. Les Français assistent impuissants à la désindustrialisation et à la montée du chômage. Ils ne font plus confiance à aucun parti pour sortir de cette impasse.

Comment sortir de ce marasme et redonner à tous la possibilité de participer à la vie politique de notre pays? Comment redonner au peuple sa souveraineté ?

 

Samedi 24 Octobre 2015 à Paris.

14h30 au "Bistrot St Antoine"

58, rue du faubourg St Antoine (métro: Bastille ou Ledru Rollin)

COMMENT RECONQUERIR NOTRE SOUVERAINETE

NATIONALE ET POPULAIRE?


Trois intervenants en débattront avec la salle:

Thierry Blin: Politiste et philosophe de formation, maître de conférences en sociologie (Montpellier III).

André Bellon: Ancien président de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale et actuel président de l'association "Pour une constituante".

Marie Bougnet : représentante du MS21.

Le débat sera animé par Patrice Hemet , représentant du MS21.

 

                                                                                                                          ENTREE LIBRE .

                                                                              La prise d'une consommation est souhaitée.


 

 

 


 

 

 


 

 


 

Vous trouverez un article d'A. Bellon sur ce thème sur le site de son association.

http://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article1118

Publié dans actualité politique

Commenter cet article

VINCENT Paul 22/10/2015 18:55

Il n'y a pas que notre personnel parlementaire qui a dégénéré.
Pouvez-vous imaginer que c'est un prédécesseur de Pierre Gattaz, à une époque où le Medef s'appelait CGPF qui écrivait ces savoureuses maximes:
- Xantippe a réussi…Il fut un temps où on ne lui serrait pas la main… Mais il a depuis si longtemps déjà le moyen d’être honnête, et il l’est tellement devenu que ceux qui, par une sottise ou une fortune naturelles, l’ont toujours été, s’honorent d’être ses amis…
- Les économistes ont raison : le capital est du travail accumulé. Seulement, comme on ne peut pas tout faire, ce sont les uns qui travaillent et les autres qui accumulent.
- Un idiot riche est un riche. Un idiot pauvre est un idiot.
- Un aventurier est toujours de bas étage… de haut étage, ce serait un homme d’affaires.
- Bourse : le thermomètre de l’industrie, mais si mal placé qu’il l’empêche de marcher.
- L’industriel français : Comme il paie peu ses collaborateurs, ceux-ci sont médiocres. Mais ça ne lui déplaît pas. Il déteste les collaborateurs éminents. Aussi est-il obligé de faire le travail de ses subordonnés et n’a-t-il pas le temps de faire le sien… Il est sans rival dans l’affaire moyenne, où l’œil du maître peut tout voir, médiocre dans la grande affaire où il faut faire confiance à autrui.
- S’il réussit… je dirai qu’il a été prévoyant ; s’il échoue… je dirai qu’il a été imprudent ; pour le moment je dis… qu’il est audacieux.
- L’expérience… ne s’acquiert qu’avec les années. Aussi se plaît-on volontiers à confondre, en parlant de soi, l’âge et l’expérience.
- Ne vous plaignez jamais du client à caractère difficile, car il est la cause de vos progrès.
- Pour conserver une avance sur votre concurrent, comptez sur votre travail plus que sur le secret de vos méthodes.