9 MAI 2015 , 4 Français à Moscou

Publié le par Sylvie Pillé

9 MAI 2015 , 4 Français à Moscou

Février 2015, suite au décès du Roi Abdallah, le Président de la République François Hollande va en Arabie Saoudite pour lui rendre hommage .

 

L'Arabie Saoudite, qui condamne à la flagellation un blogueur Raef Badaoui, qui militait pour une libéralisation morale de son pays. L'Arabie Saoudite, qui refuse d'accorder les libertés élémentaires à la moitié de sa population - les femmes - et où la police religieuse peut faire pratiquer - de force- sur les femmes adultères et les prostituées l'excision et l'infibulation. L'Arabie Saoudite qui condamne à mort les homosexuels, et pour terrorisme les athées. ...

 

Mai 2015, François Hollande se rend au Qatar.

 

Le Qatar, pays qui pratique, avec la kafala 1 une forme de travail forcé, voir d'esclavage selon l'ONG Human Rights Watch. Pays où la liberté d'expression n'existe pas, comme en atteste la condamnation à perpétuité du poète Mohammed Al-Ajami, alias Ibn al-Dhib, arrêté en novembre 2011 pour un poème "poème du Jasmin"  critiquant le pouvoir et défendant les révolutions du « Printemps arabe », condamnation réduite à 15 ans d'emprisonnement en 2013. Pays, où certains s'en sont émus, le taux de mortalité sur les chantiers de la coupe du monde de football est anormalement élevé.

 

Qu'importe les droits de l'Homme ….

 

27 Janvier 2015, François Hollande se rend à Auschwitz Birkenau pour la célébration des 70 ans de la libération du camp. Mais, bien que le camp ait été libéré par l'armée soviétique, il ne s'indigne pas de la non invitation, par la Pologne, du Président russe.

 

9 Mai 2015 , François Hollande ne se rend pas en Russie pour les commémorations de la victoire sur le nazisme. Sous prétexte de ….

 

Mais quel prétexte peut-on évoquer contre le peuple russe ?

 

L'URSS, a supporté le plus gros de l'effort de guerre, le peuple soviétique en a payé le prix : plus de 25 millions de morts. Que les Etats-Unis aient retardé au maximum le débarquement dans l'espoir de voir les nazis écraser l'URSS, symbole pour eux de communisme, n'a pas empêché le Président de la République F.Hollande de célébrer en grande pompe l'anniversaire du débarquement2 – ce que de Gaulle ne célébrait pas-. Ce faisant, il participe à une véritable opération révisionniste de l'histoire de la 2° guerre mondiale, se pliant servilement à une opération de communication, légitimant l'hégémonie actuelle des Etats-Unis sur l'Europe et la France- par l'Union européenne et l'OTAN interposés-.

 

9 mai 2015, munis de nos drapeaux tricolores, nous sommes quatre Français - Serge Lesou3 et sa fille Sylvie Pillé, Claude Roddier4 et sa fille Mireille, qui ont ou dont des proches ont participé à la lutte contre le nazisme,  à répondre à l'invitation du «Régiment Immortel», via le nouveau CNR des Alpes maritimes. Ces invitations font suite aux rencontres avec la délégation d'Ukrainiens venus, en janvier 2015, témoigner de l'assassinat de militants, par les fascistes, dans la maison des syndicats d'Odessa le 2 Mai 2014.

 

Plus de 25 millions de morts! Combien de familles russes touchées? Aujourd'hui, ces évènements restent gravés dans la mémoire collective.

Pour s'en convaincre, il suffit de regarder avec quelle gravité les petits-enfants ou arrière-petits- enfants de combattants participent aux cérémonies. Il suffit surtout, d'assister à cette mobilisation considérable, celle des jeunes aussi qui par centaines de bénévoles, ont encadré le défilé.

Mais au delà de la commémoration, c'est l'aspiration à la paix qui est revendiquée, en témoigne toutes les conversations que nous avons eues : MIR! Droujba!

 

Nous avons donc, avec nos portraits et drapeaux,  défilé avec ces milliers de participants, venus des régions russes les plus éloignées - nous avons ainsi rencontré des Ouzbecks, des Kirghizes, ayant tous participé à la lutte contre les nazis, dont le doyen avait 101 ans-. Mais venus aussi d'Espagne, d'Italie, de Pologne, d'Ukraine ( la plupart réfugiés en Russie, en raison du danger fasciste qui les menace dans leur pays)...

Quelle émotion que de se retrouver mê à tous ces gens, graves, conscients des menaces que font peser les Etats-Unis sur la paix, tous ces gens unis par cette même volonté de lutter contre la résurgence de l'extrême droite, du fascisme et du néo-nazisme partout en Europe et en particulier en Ukraine.

Partout, la vue des drapeaux français, a soulevé les mêmes réactions chaleureuses, les «merci d'être là».

 

Peut-être auprès de ces Russes aurons nous tous les quatre contribué à laver l'honneur de la France.

 

  • Notes :

 

 1 Kafala système qui régit la vie de tous les étrangers qui travaillent au Qatar, les oblige à se placer sous le « tutorat » d'un qatari, sans l'autorisation duquel il ne peut ni changer de travail, ni obtenir un permis de conduire, ni louer un logement ni ouvrir uncompte en banque ni surtout quitter le pays .

 

2 Par leur débarquement, les Etats-Unis visaient davantage à occuper la France qu'à la liberer. Ils nous avaient « concocté » un programme, l'AMGOT, gouvernement militaire des territoires occupés (Allied military Government of Occupied Territories), édité un franc américain, dénoncé par de Gaulle comme fausse monnaie.

 

3 A 15 ans, en 1942, Serge rejoint à Montargis, un groupe de jeunes résistants qui convergeront avec d'autres pour former les "Forces unies de la jeunesse patriotique". Puis, arrivé à Paris il est accueilli par le Colonel Baudoin, un des commandants des réseaux FTP de la région parisienne. Il milite dans le XXe arrondissement, et participe à la libération de Paris sur la barricade à l'angle de la rue de Ménilmontant et de la rue Sorbier. Il présentait une photo du Colonel Baudoin et Sylvie tenait haut le drapeau français et montrait une photo de jeunes maquisards varois FTP assassinés par les Allemands en 1944.

 

4 Claude Roddier est la fille de Gleb Sivirine arrivé en France en 1919, il entre dans la Résistance, d’abord dans un réseau marseillais, puis il devient le chef d'un maquis MUR (Mouvements Unis de la Résistance) du Var, le maquis Vallier" .

Publié dans Témoignage

Commenter cet article